En bon metteur en scène,

et à coup de projecteur,

la calligraphie créative fait surgir le portrait de personnages de roman,
à un moment de leur histoire,
aux prises avec leurs aventures, leurs obsessions, leurs rêves...

 
 

 PortraitsLittraires_vignettejpgPersonnages de la littérature

"Soudain qu'il fut né, ne cria, comme les autres enfants, mies, mies, mies ; mais à voix haute s'écriait : à boire, à boire, à boire... Le bonhomme Grandgousier, buvant et se rigolant avec les autres, entendit le cri horrible que son fils avait fait entrant dans la lumière de ce monde... dont il dit Que grand gosier tu as !"

François Rabelais, 1534

"La fortune conduit nos affaires mieux que pourrait y réussir notre désir même. Regarde, ami Sancho ; voilà devant nous au moins trente démesurés géants, auxquels je pense livrer bataille et ôter la vie à tous tant qu'ils sont."

Don Quichotte de la Manche
Miguel de Cervantes Saavedra, 1605

"Il baptisa son enfant adoptif, et le nomma Quasimodo, soit qu'il voulût marquer par là le jour où il l'avait trouvé, soit qu'il voulût caractériser par ce nom à quel point la pauvre petite créature était incomplète et à peine ébauchée. En effet, Quasimodo, borgne, bossu, cagneux, n'était guère qu'un à peu près."

Notre-Dame de Paris
Victor Hugo, 1831

PortraitsLittraires_vignettejpgDes héros de romans classiques

«Le capitaine Nemo poussa un cri et s’élança au-dehors. Nous nous étions précipités à sa suite. Quelle scène ! Le malheureux, saisi par le tentacule et collé à ses ventouses, était balancé dans l’air au caprice de cette énorme trompe. Il râlait, il étouffait, il criait : À moi ! à moi ! Ces mots, prononcés en français, me causèrent une profonde stupeur ! J’avais donc un compatriote à bord, plusieurs, peut-être ! Cet appel déchirant, je l’entendrai toute ma vie !»

Vingt mille lieues sous les mers
Jules Verne,1869-1870

«La lame incandescente passa devant les yeux de Michel Strogoff.
Un cri de désespoir retentit. La vieille Marfa tomba inanimée sur le sol !
Michel Strogoff était aveugle.»

Michel Strogoff
Jules Verne,1876

Dans sa cellule de la prison du château d'If, Edmond Dantès réfléchit devant le sac hideux qui enserre le corps de l'Abbé Faria

"Puisqu'il n'y a que les morts qui sortent librement d'ici, prenons la place des morts."

Le Comte de Monte-Cristo
Alexandre Dumas, 1844

PortraitsLittraires_vignettejpgDes héros de romans policiers

«La maison de sa tante Jane lui avait toujours plu parce qu'elle était le juste décor que réclamait sa personnalité. Elle était assise, très droite, dans un fauteuil de grand-père, de l'autre côté de la cheminée. Miss Marple portait une robe de brocart noir très cintrée, avec de la dentelle de Malines tombant en cascade sur sa poitrine et des mitaines de dentelle noire.»

Miss Marple au club du mardi
Agatha Christie, 1928

«Dans certaines matières sortant de l'ordinaire, il avait des notions si étendues et si détaillées que ses observations m'avaient pour ainsi dire ébaubi. [...] Ses ignorances étaient aussi remarquables que sa science.»

Étude en rouge
Sir Arthur Conan Doyle, 1887

PortraitsLittraires_vignettejpgDes héros de romans pour la jeunesse

«Ce jour-là, il arriva que la vieille Sabor, la lionne, qui rôdait par là, croisa le chemin  de la troupe. Aussitôt les singes coururent chercher refuge sur les hautes branches des arbres. Tarzan s’était installé sur une branche en surplomb, et, juste au-dessous de lui, il voyait le corps souple et silencieux se frayer un chemin dans la jungle.»

Tarzan des grands singes
Edgar Rice Burroughs, 1912

«Une joie paisible, une souveraine sérénité dans l’élan même enveloppaient le glissement de la baleine… De chaque côté de son flanc éclatant, le flot partagé s’évasait largement, et la baleine soulevait une vague de séduction.»

Moby Dick
Herman Melville, 1851

«30 septembre 1659.
Moi, pauvre misérable Robinson Crusoé, après avoir fait naufrage au large durant une horrible tempête, tout l’équipage étant noyé, moi-même étant à demi-mort, j’abordai à cette île infortunée, que je nommai l’île du désespoir... À la brune je montai sur un arbre, de peur des animaux féroces, et je dormis profondément, quoiqu’il plût toute la nuit.»

Robinson Crusoé
Daniel De Foe, 1719

PortraitsLittraires_vignettejpgDes héros des fables de La Fontaine



Sur la branche d'un arbre était en sentinelle

Un vieux Coq adroit et matois.
Frère, dit un Renard, adoucissant sa voix,
Nous ne sommes plus en querelle:
Paix générale cette fois.
Je viens te l'annoncer; descends, que je t'embrasse.

Le Coq et le Renard, Jean de La Fontaine, 1688